Etude de cas : « mieux manger pour mieux travailler »

12 Juil Etude de cas : « mieux manger pour mieux travailler »

C’est sur ces bases que le Centre DCNS de Brest a conçu son nouveau restaurant d’entreprise : le « Restaurant de la Pointe » qui sera inauguré fin mai 2010. Cette inauguration a permis de clore l’autre chantier, celui de la communication, destiné à développer la fréquentation du nouveau restaurant tout en veillant à expliquer les évolutions et faire accepter les désagréments liés à la rénovation.


Des équipes qui mangent mieux et bien, qui profitent de leur déjeuner pour partager de la convivialité et qui participent au respect de l’environnement voilà tout l’enjeu de ce chantier démarré 18 mois auparavant.  La Direction de la Communication du Centre DCNS de Brest et son partenaire conseil Nobilito ont développé une communication transparente et pédagogique sur l’envergure mais aussi sur chaque étape du projet. « La rénovation de notre restaurant d’entreprise était stratégique pour notre Direction Générale car nous avons identifié qu’un restaurant avec une fréquentation importante contribue à développer des relations sociales et participe à une meilleure qualité des conditions de travail » explique Jean-Marie Daviron, directeur de la Communication.
Face à ces enjeux, Nobilito a proposé un accompagnement basé sur 3 leviers : l’implication des équipes de restauration du sous-traitant pour crédibiliser la démarche, la mise ne avant des nouveautés gastronomiques pour fidéliser les clients actuels et enfin la valorisation de l’approche diététique pour frapper les consciences et réveiller l’envie de bien-être des non-clients.

Une mascotte pour « incarner le changement »

La gastronomie est devenue un art populaire au sens noble du terme,  les récentes émissions de télévision comme « Un dîner presque parfais » ou « Top Chef » contribuent à rendre accessible l’art culinaire. Une sympathique mascotte « Cuisto » a donc été créée pour capitaliser sur cette image très positive et guider les clients tout au long de la rénovation. Par la suite, le plan de communication a pu être décliné autour de ce personnage : affichage, newsletter, relais dans l’intranet, opérations événementielles, etc.

Cuisto, la mascote DCNS

Cuisto, la mascote DCNS

Rendre le restaurant à ses clients

Pour que les clients soient acteurs du changement et qu’ils associent leur restaurant de la Pointe au plaisir de la pause déjeuner, Nobilito a proposé l’édition d’un livret « les recettes de la Pointe » ; 12 recettes issues de l’imagination de collaborateurs DCNS gastronomes et qui seront réalisées par les équipes de cuisines dans les mois qui viennent » explique Jean-Marie Daviron.
Au final, les nouveautés en terme de gastronomie, de confort et de services plaisent visiblement aux clients. Jean-Marie Daviron exprime sa satisfaction « la rénovation du restaurant a déjà permis une augmentation de 15% du nombre de clients ».

A Propos de DCNS
Le groupe DCNS est leader mondial sur le marché mondial des systèmes navals de défense. Il conçoit, réalise et maintient en service des bâtiments de surface, des sous-marins, ainsi que des équipements et systèmes spécifiques de haute technologie.
Parallèlement, il tire parti de la richesse des savoir-faire de ses équipes et de ses moyens industriels pour se développer sur de nouveaux marchés : l’énergie (nucléaire civil et énergies marines renouvelables) et les services.
Attentif aux enjeux de développement durable, le groupe DCNS est l’un des premiers de son secteur d’activités à avoir été certifié ISO 14001. Il compte environ 12 000 collaborateurs et réalise un chiffre d’affaires de
2,4 milliards d’euros.

*RSE : Responsabilisé Sociale des Entreprises.

Ces articles peuvent vous intéresser



spacebottom
ContentBottom – Footer