Baisse du reach organique Facebook : quel impact sur votre stratégie de contenu ?

Baisse du reach organique Facebook : quel impact sur votre stratégie de contenu ?

Le 11 janvier dernier, Facebook annonce un changement d’algorithme. Le réseau social aux 2,2 milliards d’utilisateurs actifs mensuels décide de donner plus de priorité aux publications des profils personnels dans le fil d’actualités, au détriment de celles des pages de marques Facebook.

 

Désormais, nous estimons que les publications des pages Facebook ne sont vues que par 7 à 30% des fans selon le baromètre Agorapulse. Ces faibles chiffres sur le reach organique, c’est-à-dire le faible nombre de personnes atteintes naturellement par les publications des pages,  mettent en évidence la stratégie de Facebook qui consiste à pousser de plus en plus les marques à investir en Facebook Ads pour avoir une plus grande audience.

 

Depuis ce changement d’algorithme impactant sur le reach organique des pages Facebook, que s’est-il passé ? Nobilito, l’agence digitale à Nantes, vous décrypte les conclusions.

 

9 mois après ce changement, quelles conséquences ?

D’après l’étude effectuée par Buffer et BuzzSumo auprès des 43 millions de posts Facebook publiés par les 20 000 marques les plus influentes, le constat est sans appel : les interactions baissent. Alors, quels enseignements peut-on tirer du rapport ?

 

Les interactions baissent de plus en plus

Les utilisateurs se retrouvent avec un fil d’actualité moins occupé par les marques,  et les conséquences se font ressentir. Entre 2017 et 2018, l’engagement moyen par publication a diminué de 65%, passant de 4 490 à 1 582 réactions en moyenne par post.

Les pages Facebook qui publient plus de 10 posts par jour ont été les plus affectées avec une perte d’engagement d’environ 66%. Les pages Facebook qui publient moins de 1 post par jour perdent environ 59% d’engagement. Les pages Facebook qui postent entre 1 et 4 publications par jour sont les moins touchées par ce phénomène de baisse d’interaction. Elles comptabilisent une baisse d’engagement de “seulement” 55%, ce qui représente le pourcentage le moins élevé parmi les différentes catégories.

 

Source : rapport Buffer et BuzzSumo

 

Des disparités de baisse d’engagement selon le type de page Facebook

D’après le rapport, ce sont les pages Facebook d’artistes qui connaissent la plus grosse perte d’engagement entre Q1 2017 et Q2 2018. Au contraire, les pages Facebook les moins affectées sont celles qui sont liées aux activités de vente au détail et de prêt-à-porter.

 

Les pages Facebook postent beaucoup plus de contenus

Face à ce retournement de situation et pour continuer à briller sur le réseau social, les pages Facebook postent plus de contenus. Entre le premier semestre 2017 et le premier semestre 2018, le volume de posts Facebook des 20 000 marques les plus influentes a augmenté de 19,7%, passant de 13,3 millions de posts à 15,9 millions.

 

 

En somme, les marques sont amenées à être davantage présentes sur Facebook pour s’assurer une portée organique stable et un engagement honorable. Et vous, êtes-vous sûr de bien maîtriser votre contenu sur Facebook ? Si oui, comment faites-vous ?

En attendant, chez Nobilito, nous vous préparons un prochain article sur les 10 conseils indispensables pour gagner en visibilité sur Facebook. 😉

 

Ces articles peuvent vous intéresser



spacebottom
ContentBottom – Footer