Casque.ai2

Le metaverse, l’avenir du web ?

Vous avez sûrement entendu parler de métaverse ces derniers mois ? Mais d’où vient ce terme ? 

Le terme métaverse ne date pas d’hier, il existe en effet depuis une trentaine d’années et a été inventé par l’auteur Neal Stephenson en 1992, utilisé pour la première fois dans son roman “le Samouraï virtuel” en référence à un monde numérique qui existerait parallèlement au monde réel. Cependant, le mot “metaverse” s’est démocratisé récemment, avec le changement de nom de Facebook en Meta et l’investissement de Mark Zuckerberg dans cet espace.

C’est aujourd’hui un sujet au cœur de l’actualité car cet univers numérique pourrait devenir l’Internet de demain ! Mais alors qu’est-ce que c’est exactement, qu’est que cela pourrait changer dans nos habitudes et comment les marques s’en emparent ?

Qu’est-ce que le metaverse ?

Le terme métaverse provient de deux mots : meta et univers. Il désigne un univers virtuel dans lequel on peut effectuer des actions du quotidien à travers un avatar ou un hologramme.

Le metaverse utilise la réalité augmentée et la réalité virtuelle pour créer un univers collectif dans lequel les utilisateurs peuvent communiquer avec les autres membres et effectuer des activités de la vie réelle comme assister à des événements virtuels tels que des concerts, faire des jeux, effectuer des achats, organiser des réunions, etc.

Être “dans” le metaverse, c’est être acteur d’un monde virtuel et non plus uniquement spectateur. Il représente un parallèle entre notre univers réel et virtuel.

Le metaverse repose sur Internet et plusieurs autres technologies telles que la NFT, la blockchain, l’intelligence artificielle, la réalité virtuelle et la réalité augmentée. Pour y accéder, il faut par conséquent être équipé de casques de réalité virtuelle ou de lunettes intelligentes en réalité augmentée, d’un contrôleur à reconnaissance de mouvement et utiliser de la crypto-monnaie si on souhaite effectuer des achats à l’intérieur.

Le métaverse, un marché qui attire les géants du web

Meta, Alibaba ou encore Tencent se lancent dans la course au metaverse en investissant plusieurs millions de dollars. Mais pourquoi investissent-ils dans cet univers virtuel ? Quel est son potentiel ?

Nous sommes de plus en plus équipés des dernières technologies : smartphone, casque de réalité virtuelle, montres connectées, etc. Et 90% de la population en Europe et aux Etats-Unis ont accès à un Internet haut débit. De plus, les différents confinements ont renforcé l’interaction à distance avec le télétravail, les apéros visio encore l’essor des jeux vidéo basés sur la création d’un monde virtuel comme Minecraft ou encore Fornite. Les crypto-monnaies se sont démocratisées et de nombreuses personnes sont déjà habituées à utiliser de la monnaie virtuelle pour faire des investissements.

Tous ces éléments montrent que nous avons les outils nécessaires pour parcourir cet univers virtuel. Les mentalités ont évolué et commencent à s’ouvrir à d’autres modes de vie. Ça pourrait être un changement dans notre façon de communiquer aussi important que l’arrivée des smartphones ou bien d’Internet.

Le métaverse, des opportunités pour les marques

Le métaverse représente un nouvel espace communautaire est un nouveau canal de visibilité pour les marques. Nous sommes qu’aux prémices du metaverse mais des grandes marques ont déjà su s’emparer des opportunités qu’il offre en organisant des événements virtuels, mettant en place des partenariats, faisant des placements de produits, etc.

Quelques exemples de marques qui ont su s’emparer de ce nouveau canal de divertissement et de communication :

“Gucci garden” et son expérience virtuelle immersive sur Roblox

Les marques de luxes étaient dans les premières à s’emparer du metaverse. Gucci s’est lancée dans le metaverse avec une expérience multimédia immersive pendant 2 semaines. Une immersion dans une représentation virtuelle du jardin Gucci à Florence en Italie, exprimant la vision créative de la Maison et de sa campagne “Archétypes”.

L’idée était que lorsque les avatars entrent dans l’exposition, ils se transforment en mannequins neutres et qu’au fur et à mesure de leur visite, ils s’emparent des morceaux de décors pour devenir des personnages uniques et des éléments à part entière de l’exposition. Les visiteurs avaient également la possibilité d’acheter des articles exclusifs, en édition limitée pour leur avatar dans une boutique virtuelle. 

Ce canal à permis à Gucci de diffuser des pièces en exclusivité et de toucher notamment les fans de la marque mais aussi des personnes passionnées d’art et de mode de façon plus accessible. 

GucciGarden_Garden

Source : Roblox Blog

Nikland, l’univers virtuel de Nike 

La marque Nike a carrément créé son propre univers virtuel : Nikeland. Un espace gratuit, inspiré de leur siège social et disponible pour les joueurs de Roblox (un jeu vidéo en ligne). 

Cet univers permet d’avoir accès à plusieurs terrains de sport, différentes activités sportives ainsi qu’un accès à un showroom, permettant aux utilisateurs d’équiper leurs avatars de produits Nike. 

Avec cette plateforme, la marque souhaite toucher en particulier la jeune génération et leur donner envie d’acheter les vêtements de leurs avatars dans la vie réelle. 

Nikeland

Source : Roblox.com

L’Open d’Australie sur Decentraland 

Tennis Australia s’est associé à Decentraland (une plate-forme de réalité virtuelle) pour accueillir l’Open d’Australie, le premier Grand Chelem de tennis officiel à intégrer le metaverse. Le Melbourne Park a été recréé virtuellement avec ses zones clé comme le Road laver Arena et le Grand Slam Park. 

L’événement virtuel offre aux utilisateurs du contenu exclusif comme des images des coulisses, des images de la zone exclusive d’entrée des joueurs ou encore le village d’entraînement. En plus de cela, des images d’archives de match de tennis et des rencontres virtuelles avec des joueurs étaient ouvertes aux spectateurs de l’événement virtuel. 

Ce qui les a poussés à se lancer dans le metaverse a été la difficulté pour les fans de se déplacer à Melbourne à cause de la pandémie de la Covid-19. Ils ont donc saisi l’opportunité pour tester ce nouveau mode de diffusion qu’ils ont apprécié et pourraient garder en support de leurs futurs événements réels pour séduire un plus grand nombre.

open-australie-decentraland-metavers

Source : Cointelegraph.com

Microsoft lance un metaverse d’entreprise

Microsoft se lance dans le metaverse avec Teams en lançant “Mesh for Teams”. Une extension permettant d’apparaître sous votre d’avatar sur Teams plutôt que d’activer sa caméra. Elle offre également la possibilité aux employés d’une entreprise de se réunir dans un espace virtuel et d’animer des réunions à distance avec la possibilité d’afficher des documents (Word, Excel, PowerPoint…) sur un grand tableau blanc virtuel et de brainstormer à distance comme on l’aurait fait dans une réunion « classique ».

microsoft-teams-realite-virtuelle

source : Microsoft

Arte sur Horizon worlds

Arte est le 1er acteur culturel à organiser un concert virtuel sur Horizon Worlds (une plateforme de Meta). 

Un concert virtuel de Timothée Joly devant des dizaines d’avatars qui pouvaient interagir avec le chanteur (lancer des confettis en signe de satisfaction), se balader dans la salle, entrer en relation avec d’autres avatars voire même se faire éjecter de la salle en cas de comportement inapproprié. 

Un concert virtuel mais qui avait tout d’un concert réel à l’exception que les spectateurs n’avaient pas à se déplacer et pouvaient assister à cet événement depuis leur canapé.

Le metaverse permet aux marques d’avoir un canal de visibilité supplémentaire et aux consommateurs de se sentir privilégiés en allant aux événements virtuels ou en achetant des collections en édition illimitée. Cet univers peut ainsi permettre de toucher un nouveau public et d’encourager les achats virtuels mais aussi les achats dans le monde réel. 

Il est intéressant pour le secteur du retail de s’intéresser au metaverse car il offre la possibilité de faire vivre une expérience unique à ses clients et de créer un lien fort avec eux en leur offrant des privilèges par rapport au monde réel. 

L’univers que nous offre le metaverse à un fort potentiel mais alors est-ce un phénomène de mode ou faisons nous face à un nouveau monde rempli d’opportunités et qui va faire partie de notre quotidien comme l’arrivée d’Internet ou encore des smartphones il y a quelques années ?

Notre engagement ?

Vous rendre heureux de communiquer

Contacter l'agence